Carte postale Extrait Instants Thaïlande

Bus to Pai

IMG_4360

J’ai replié mes jambes contre moi, posé ma tête sur mes genoux, l’espace entre les banquettes ne permet rien de plus confortable. Dans ma poche, mes tickets : soixante-dix bahts de serpentins violets. Soixante-dix bahts pour une boîte de conserve couverte de peinture, des plaques de tôle soudées par la rouille. Le grincement des rivets, le grondement du moteur asthmatique. Le bus est plein, on se tient debout dans l’allée. Dans le fond, des sacs d’oignons, leur odeur bousculée dans les courants d’air des fenêtres ouvertes, et au-dessus de nos têtes, de chaque côté de la rangée de ventilateurs éteints, des kilos de bagages que le chauffeur malmène.

À l’extérieur, des étendues chlorophylliennes, des rizières, des collines où la brume s’attarde. La route se plie, se courbe, s’arrache à la montagne pour franchir les vallées, plonge dans la jungle et j’égrène le long compte à rebours des virages qui me séparent de Pai. Sept cent soixante-deux depuis Chiang Mai, cent quarante-neuf kilomètres qui ne veulent plus rien dire.

Au-delà de la bande de goudron, à l’aplomb du véhicule, mille mètres de vide, un précipice de brouillard bleu percé par les cimes. Le bus frôle les barrières de sécurité, les freins chauffent et ma voisine m’explique : « Cette route juste pour bouddhistes. » Et elle me rappelle en riant qu’en cas d’accident, moi, je ne me réincarnerais pas.

Extrait de Ticket to Thaïlande, (De Gaspard Walter avec la collaboration de Chloé Villaume – Ed. La Martinière).

Infos Pratiques : 
Pai (surnommée un peu facilement la « Khao San Road » du nord de la Thaïlande, pour sa concentration de Backpackers) est une petite ville de la province de Mae Hong Son, à mi-chemin entre Mae Hong Son et Chiang Mai. Sept cent soixante-deux virages séparent Pai de cette dernière.
A voir / A faire :
– Rafting ou promenade le long de la rivière Pai
– Spéléologie
– Ballade à vélo ou moto (magnifiques panoramas tout autour de la ville).
– Visite et baignade dans les sources chaudes à proximité
– Profiter du marché de nuit
Où dormir :
Pai Three House (site internet) : En toute franchise, nous, on trouve ça un peu trop cher et sacrément prétentieux. Mais les occasions de dormir perché dans un arbre, à l’abri d’une cabane en bois, sont rares. On pardonne donc, sans doute, les « shared toilets » (malgré le prix à quatre chiffres de la chambre) et l’accueil un peu froid, pour se focaliser sur la rivière Pai qui coule au fond du jardin et sur le coucher de soleil filtrant à travers les feuilles. On ne peut pas vous promettre une bonne nuit de sommeil, ni que vous serez pleinement satisfaits par l’endroit, mais au moins vous pourrez dire « je l’ai fait ». (Prévoir quand même, malgré la moustiquaire, une bonne dose d’anti moustiques).
Où manger :
La journée, débrouillez-vous, c’est la Thaïlande après tout, les restaurants ne manquent pas.
A la nuit tombée, par contre, faites un tour au Pai’s Night Market : La rue s’anime, les stands s’alignent. On y trouve de tout et vous pourrez composer votre dîner au fur et à mesure de votre promenade. Brochettes, riz gluant, pancakes sucrés ou salés et galettes de riz noir au sésame en désert. Beaucoup de stands sont installés dans des voitures, de vieux combi Wolsvagen, on prépare des Pad Thaï dans la nacelle d’un vieux side-car.


You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Julien@Voyageur-IndependantNo Gravatar
    26 décembre 2011 at 14 h 26 min

    Je ne connais pas Paï. Est ce dans la région de Chiang Raï?
    En tout cas, le nord Ouest de la Thaïlande est vraiment sublime…

    • Reply
      gaspardNo Gravatar
      26 décembre 2011 at 14 h 36 min

      Pai est plus à l’ouest, à quelques centaines de kilomètres de la frontière Birmane. On rejoint la ville depuis Chiang Mai, Chiang Raï et ça peut être un stop avant d’atteindre Mae Hong Son (vu le nombre de virages sur les routes, une étape pour souffler c’est sans doute une bonne idée).
      C’est vraiment une région magnifique. Traverser le coin à moto ou à vélo suffit à occuper une journée ou deux.

  • Reply
    image gratuiteNo Gravatar
    9 janvier 2012 at 11 h 25 min

    Sublissime ! y a pas mieux que bien préparer son voyage et se documenter avant de partir je pense et pour ça y a pas mieux que les blogs voyages et les astuces des voyageurs !

  • Reply
    Guide VoyageNo Gravatar
    25 janvier 2012 at 9 h 29 min

    Sacré témoignage ! merci

  • Reply
    stage de codeNo Gravatar
    11 avril 2017 at 14 h 26 min

    Je trouve votre site très beau,je vous souhaite une bonne continuation .

  • Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    song
    15 chansons pour voyager

    Il y a deux façons de faire une compil de voyage...

    Fermer